Provence

La Provence, une terre bleu lavande

Terre de lumière et de senteurs, à la croisée des influences méditerranéennes et alpines, la Provence offre la douceur de son climat à la culture des plantes aromatiques et à parfum. Au détour d’un chemin, on verra surgir des champs de violette, de jasmin ou de roses, des collines plantées de bigaradiers, des zones sauvages où fleurissent, à la fin du printemps, le genêt et, en hiver, le mimosa. Plus loin, des étendues superbes de lavande et de lavandin.

Au Moyen-Âge, la lavande était présente dans les jardins des abbayes et faisait partie de la médecine populaire régionale grâce aux herboristes colporteurs de la montagne de Lure, qui la vendaient dans toute la Provence pour ses vertus bienfaisantes, relaxantes et antimicrobiennes.

Berceau du Bio

Plus au nord, à la frontière des Alpes et de la Provence, la région du Diois bénéficie d’une étonnante diversité biologique. Dans les années soixante-dix, une culture de Plantes à Parfum Aromatiques Médicinales (PPAM) biologique s’y est développée, surtout en Ardèche et dans la Drôme. Actuellement, 50 % de la production de PPAM du Diois est sous le label Agriculture Biologique.

Pour obtenir une haute qualité végétale, les agriculteurs biologiques du Diois mettent en œuvres des techniques élaborées de binage, buttage, sous-solage, lutte biologique contre les nuisibles (utilisation de prédateurs naturels), désherbage thermique, solarisation... Leur connaissance des cycles végétatifs et des relations entre les espèces végétales assure le respect de la biodiversité, de la qualité des eaux, des sols et des paysages de la région. 

Dans cette région, nous sommes partenaires exclusifs des agriculteurs de la SICA BIOPLANTES, premier producteur de plantes aromatiques et médicinales Bio en France. Tous leurs produits sont certifiés Bio par Ecocert.

Par le biais de ce partenariat stable et durable, nous assurons la promotion de la culture biologique d’épices et de plantes médicinales. Ainsi, nous vérifions que les agriculteurs respectent le cahier des charges biologique européen. Les producteurs s’engagent, par exemple, à ne pas utiliser de produits chimiques de synthèse ni d’OGM, à respecter le bien-être animal, à respecter des durées de « conversion » avant de pouvoir commercialiser leurs produits sous l’appellation Bio (2 ans pour les cultures annuelles, 3 ans pour les vignes et vergers). En échange de quoi, nous nous engageons à acheter la production des agriculteurs à un prix équitable, c’est-à-dire permettant de maintenir une production locale. Nous mettons à leur disposition un ensemble de services, de conseils techniques agricoles et de soutiens à la production. Notre distillerie, nichée au fond de la Vallée d’Eygluy-Escoulin fabrique des huiles essentielles et des hydrolats, en partenariat avec les producteurs de la SICA BIOPLANTES. Classée Bio du fait de son alimentation en eaux provenant directement d’une source de montagne, elle dispose de 2 lignes de process entièrement en inox (distilloires, cuves et réacteurs) pour la transformation des produits naturels locaux et régionaux.